Voiture d’occasion : les 5 points essentiels a verifier avant d’acheter

L’achat d’un véhicule d’occasion reste soumis à des conditions si l’on souhaite faire une bonne affaire. En plus de conclure à prix économique, trouver l’engin de ses attentes semble possible. Et pour vous aider dans ce sens, voici cinq points à examiner sur les voitures d’occasion.

Vérifiez les dossiers du véhicule

 

Une voiture d’occasion n’est pas une page blanche. Chacun de ses défauts ou qualités résulte d’une précédente utilisation. Donc, si vous envisagez d’en acheter une, connaître la vie antécédente du véhicule vous fournira de précieux renseignements et peut même influencer votre décision d’achat. Deux types de documents reflètent cet historique.

 

D’un côté, le carnet d’entretien renferme les données sur les révisions effectuées sur le véhicule. Aussi, le carnet renferme les historiques des entretiens majeurs, si une pièce importante a été changée ou pas. Ainsi, vous pouvez demander des garanties à votre vendeur avec un défaut constaté. Ce document reste intéressant à une condition : la voiture vient d’une première main.

 

D’un autre côté, les preuves deviennent rares si la voiture résulte de plusieurs propriétaires. Néanmoins, il faut analyser les factures avec un bon discernement.

 

Choisissez le bon moment

 

Le choix du rendez-vous avec le vendeur demeure déterminant. Un bon éclairage s’avère nécessaire et la lumière du jour reste toujours préférable. Vous y verrez mieux la moindre rayure sur la carrosserie. Adaptez vos rendez-vous à ces conditions. Les propositions de nuit ou dans la pénombre d’un garage sont à écarter. 

 

Chez un professionnel, voir le véhicule en plein jour devient une certitude. Il reste tout à fait conscient qu’un défaut correspond à une diminution de la valeur du produit. Il tâchera de privilégier la qualité et les risques de fraudes s’amoindrissent.

 

 

 

Inspectez bien l’état extérieur

 

À l’extérieur, une couche d’apparat, une portière ou un capot désaligné et les traces de rouilles indiquent un mauvais état. 

 

Les vitres doivent se fermer et s’ouvrir correctement, autour de ces vitres, regardez aussi si aucune trace de rouille ne s’y cache. 

 

Ensuite, vérifiez si les joints semblent complets et en état. Enfin, sur les pneus, vérifiez un à un : l’usure, les flancs et déchirures, le défaut de parallélisme et de gonflage, le jeu de direction.

 

 

 

Puis l’extérieur

 

Quant à l’intérieur, commencez par une vérification du compteur, les numéros doivent s’aligner avec les aiguilles. Le nombre de kilométrages du compteur et de l’étiquette de la dernière vidange doivent être identiques. Ensuite, analysez les accessoires, les housses et les tapis. Notez qu’ils peuvent cacher des défauts. Enfin, assurez-vous que toutes les commandes fonctionnent à la perfection, notamment les éclairages, les essuie-glace, le climatiseur, etc.

 

Examinez l’état du moteur

 

Un examen minutieux de l’état de la voiture reste obligatoire. Si vous n’avez pas l’œil pour ce genre de chose, l’aide d’un mécanicien de connaissance sera d’une grande utilité. Faites appel à ses services !

 

Vérifiez bien les fuites qui proviennent du moteur. Cela pourrait signaler un dégât important, notamment si en provenance du joint — spi près de l’embrayage.

 

Dans le cas d’une odeur d’huile brulée, il vaut mieux renoncer immédiatement à l’achat.

 

En outre, il faut également évaluer l’état des batteries, des bornes blanchâtres et sèches s’associent souvent à un problème de démarrage. Passez ensuite à l’examen des durits, ni fuite, ni coulure, ni trace d’usure ne doivent se voir. Notez enfin le bon fonctionnement du radiateur.

 

L’essai routier reste indispensable. Le véhicule en marche, un sifflement subit du moteur semble un mauvais signe.

 

 

Articles similaire

Vous serez peut-être intéressé par ces articles :